Informations Générales sur l'utilisations des Plantes Ethnobotaniques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

02122014

Message 

Informations Générales sur l'utilisations des Plantes Ethnobotaniques




Ceci n'est qu'un aperçu général de l'utilisation possible des plantes ethnobotaniques ! Ce topic évoluera à mesure des informations que nous récolterons, nous vous tiendrons informé s'il y a du nouveau !

Choisir ses plantes

Tout d'abord, il faut bien sur commencer par choisir la ou les plantes que l'on veut essayer. La lecture du topic "Ecoutez votre Corps, Suivez votre Intuition" peut être un bon départ. Vous pouvez visiter le forum afin de trouver des indications précises sur les effets de chaque plantes, ou les associations possible. Bientôt, un sujet sera créé comprenant des propositions de plantes et mélanges en fonction de l'effet désiré sur le corps et/ou l'esprit. Il sera alors bien plus facile de vous y retrouver. (nous avons besoin de vos retours d'expériences pour cela ;d)

Mode de consommation

Une fois sélectionnées, il vous faut choisir entre les différents modes de consommations possibles, en voici les principaux :

Fumer : Vous pouvez fumer certaines plantes (voir ce topic sur les Plantes agréables à fumer) ; Vous pouvez très bien essayez de fumer n'importe quelle plante, sauf indication contraire sur la feuille descriptive de celle-ci. Cependant, n'oubliez pas que la combustion à un très haut degré d'une plante (celle du tabac et du cannabis en fait partie) dégage certaines molécules comme le goudrons, le monoxyde de carbone, de l'acide cyanhydrique et de nombreuses autres substances nocives. La combustion de la plupart de ces plantes reste néanmoins beaucoup moins nocives que celle du tabac (et des substances qui y sont ajoutés, d'où l'importance du "sans additif" "sans agent de texture"...).
Quelques précautions : Les parties "solides" des plantes, telles que les branches, les racines quand elles sont dures, etc.... sont peu fumables et peuvent irriter la gorge. Enlevez les, à moins que vous ne parveniez à les réduire en miette ! Généralement, le grindage peut s'avérer une bonne idée. Les fleurs, les résines et les plantes en poudres comme les extraits sont beaucoup moins problématiques, il faut cependant - et en particulier pour la poudre - réussir à trouver un juste équilibre dans son mélange afin que celui-ci ne soit pas trop poudreux (et donc fumable). Mélanger sa préparation dans un bol à mix peut être judicieux, ceci permettant de répartir la poudre avec les plantes qui se fument plus facilement. Nous essayerons de proposer des bols bientôt Smile 
Attention ; Fumer une plante ne permet de dégager qu'une très petite partie de ses substances actives !

Manger : Toutes les plantes peuvent aussi être mangées. Cependant, le fait de digérer une plante directement plutôt que d'en boire une infusion ne permet pas d'en extraire autant de procédés actifs. Malheureusement certaines plantes ne sont pas très agréable en boisson, et les manger est alors une bonne solution ! C'est aussi un gain de temps important et cela évite de faire des erreurs lors de la préparation. Elles peuvent être mélangées dans un plat (ou un yaourt), avalées à la cuillère avec un peu d'eau, mais le plus pratique est parfois d'en faire des gélules.

Boire : L'infusion, ou la décoction, sont de bien meilleures solutions pour délivrer le pouvoir qui repose en ces plantes.
Petites explications à propos de ces deux manières de procéder :


Infusions, Décoctions, Infusions Solaires & Lunaires

Pour faire une tisane, les feuilles et les fleurs se préparent différemment des racines et de l'écorce. Les feuilles et les fleurs doivent en général macérer dans de l'eau chaude de manière qu'elles ne cuisent pas trop, ce qui pourrait détruire les enzymes, les vitamines et les précieuses huiles essentielles qu'elles contiennent. Les racines et l'écorce sont en général portées à frémissement, pour extraire les composants les plus coriaces de la plante. Il existe cependant quelques exceptions à la règle, que vous trouverez en général dans les descriptions spécifiques à chaque plantes. Mais honnêtement, si vous vous trompez et que vous faites mijoter une racine qui aurait dû cuire à la vapeur, ne paniquez pas. Votre remède fonctionnera quand même.
 Le procédé qui consiste à faire macérer (c'est à dire "laisser tremper") une plante dans de l'eau bouillante (hors du feu) porte le nom d"infusion", tandis que celui qui consiste à faire mijoter une plante dans de l'eau à frémissement porte le nom de "décoction".
Parfois, une simple macération peut faire l'affaire, c'est le principe de "l'infusion" solaire ou lunaire, explicitées plus bas.
Si vous avez un doute, faites macérer ou infuser. L'infusion est beaucoup moins destructrice pour la plupart des composants principaux des plantes. Plus les herbes infusent longtemps, plus la tisane sera forte. Une infusion trop longue n'est pas toujours souhaitable car elle peut faire ressortir certaines des caractéristiques les moins agréables de la plante. Laissez infuser du thé noir trop longtemps que se passe-t-il ? Au lieu d'une boisson parfumée et aromatique, vous obtenez une tisane médicinale riche en tanins et au goût astringent.
 Une tisane médicinale, que ce soit une infusion ou une décoction, se définit par sa puissance et son intensité. Pour un bénéfice thérapeutique, les tisanes doivent être relativement fortes, vous devrez donc utiliser une quantité assez importante de plantes.

Pour préparer une infusion :


Les infusions se préparent avec les parties les plus délicates de la plante : les feuilles, les fleurs, les boutons, certaines baies et graines, ainsi que diverses autres parties des végétaux. Les racines très aromatiques comme la Valériane et le Gingembre sont souvent préparées en infusion et non en décoction, bien qu'elles soient probablement aussi efficaces d l'une ou l'autre manière. Mettez ensuite les résidus de plantes infusées au compost ;d. Voici la recette de base :

1 : Mettez la quantité herbes souhaité* dans un bocal d'une contenance de 1 litre (ou la quantité d'eau souhaité** ; ou dans tout autre récipient, une casserole ça marche mais le verre est tout de même conseillé).
2 : Versez de l'eau bouillante sur les herbes en remplissant le bocal. Laissez infuser pendant 30 à 45 minutes. (la durée de l'infusion et la quantité d'herbes auront une incidence sur l'intensité de la tisane....et sur son goût. Attention aux plantes très amers, ne pas hésitez à en mettre moins, et surtout à ne pas les faire infuser trop longtemps - parfois, entre 5 et 15 minutes peuvent être suffisant, après cela peut devenir difficile à boire).
3 : Filtrez et buvez Wink Si le gout est trop fort, vous pouvez diluer votre préparation avec de l'eau, ou ajoutez du miel, du sucre, ou tout ce que vous voulez (miel, cannelle, citron...sont de bons complément pour camoufler l'amertume).

+ longtemps une plante est infusé, + ses composés actifs sont libérés dans l'eau. Une infusion express de 10 ou 15 minute fonctionne aussi, mais moins bien !

Pour préparer une décoction :


Les décoctions se préparent avec les parties fibreuses et ligneuses des plantes, telles que les racines et l'écorce, les petites branches et certaines graines et fruits secs. Il est un peu plus difficile d'extraire les composants de ces parties dures, il faut donc souvent les faire mijoter à feu doux. Mettez ensuite les résidus au compost. Voici la recette de base :

1 : Mettez vos plantes* dans une petite casserole d'eau. Ajoutez 1 litre d'eau froide (ou la quantité d'eau souhaité**)
2 : Portez la préparation à frémissement à feu doux, couvrez et laissez mijoter pendant 25 à 45min. (Le temps sur le feu et la quantité de plantes utilisée auront une incidence sur l'intensité de la tisane.) Pour une décoction plus forte, laissez frémir pendant 20 à 30 minutes, puis versez la préparation dans un bocal d'une contenance de 1 litre et laissez infuser tranquillement pendant toute une nuit.
3 : Filtrez et buvez ;d même conseils que pour une infusion concernant le goût. Attention, les décoctions de certaines plantes peuvent parfois s'avérer très fortes voir quasi-imbuvables. Le miel, la cannelle, le citron, le sucre et d'autres ingrédients peuvent diminuer de beaucoup l'amertume ou l’âpreté, mais ce n'est pas toujours suffisant. Trouvez des instructions précises sur le forum ou sur le net pour être sur de ne pas avoir de mauvaises surprises. Dans le doute, n'hésitez pas à mettre peu de plantes, ou ne pas les laisser trop longtemps sur le feu.

Remarque : Certaines personnes préfèrent laisser mijoter les plantes encore plus longtemps pour concentrer leurs propriétés. Dans ce cas, les doses devront être moins importantes.

La Méthode rapide de la Décoction :

Quand on a pas une heure devant soi, on peut faire une décoction rapide, c'est moins efficace car cela risque de détruire un peu les procédés actifs ou d'en faire ressortir certains qu'il ne faudrait pas, mais ca marche bien quand même Smile
Pour cela :

- Faire bouillir de l'eau,
- Une fois que l'eau boue, Y mettre la quantité voulue de racine, poudre de graine ou quoi que ce soit d'autre qui doit être décocté,
- Attendre 5 minute avec la préparation toujours sur le feu, éventuellement baisser un peu la flamme quand même,
- Sortir du feu, laisser infuser encore 10 ou 15 minute (ou plus si on a le temps !)
- Filtrez, ou si c'est de la poudre vous pouvez aussi la boire pour ne rien gâcher  cyclops

C'est prêt Smile


Pour préparer une Infusion Solaire et Lunaire 

Utiliser la lumière du Soleil ou de la Lune pour extraire les propriétés thérapeutiques des plantes est une méthode formidable pour préparer une infusion. Les infusions médicinales élaborées de cette manière ne contiennent peut-être pas la même quantité de composants chimiques que celles réalisées sur une plaque électrique, mais leur niveau thérapeutique est bien plus important que tout ce qu'EDF pourra jamais créer.

Pour préparer une infusion solaire : Placez les herbes dans un bocal en verre d'une contenance de 1 litre doté d'un couvercle hermétique. Remplissez le bocal d'eau froide et fermez-le. Laissez le mélange reposer en plein soleil pendant plusieurs heures, jusqu'à ce que l'eau soit bien colorée.

Pour préparer une infusion lunaire : Placez les herbes dans un récipient ouvert (à moins qu'il y ait beaucoup d'insectes nocturnes dans le coin !), remplissez-le d'eau et exposez-le directement au clair de lune. Les infusions lunaires sont subtiles et magiques Smile

* Précision : Le dosage dépend de chaque plantes, certaines sont beaucoup plus actives que d'autres. Quand il s'agit d'extrait de plantes, il faut diviser la quantité nécessaire habituellement par la concentration (pour un extrait x20 d'une plante nécessitant 10 grammes dans une infusion, il suffit donc de mettre 0,5g). 
Encore une fois, à chacun d'essayer et de trouver les bons dosages, ceux qui lui correspondent le mieux. Pour chaque plante, nous aurons bientôt des retours d'expériences permettant d'envisager plus facilement la quantité à utiliser pour une préparation.
** Concernant la Quantité d'eau : En général, il est plus efficace de préparer des infusions/décoctions sur de bonnes quantités d'eau, par exemple 1 litre, car les principes actifs se déploient plus facilement, mais ça fonctionne quand même de se faire une infusion juste pour une tasse Smile

Boire en Shooter : Parfois, le gout d'une plante est tellement imbuvable que ce n'est pas envisageable de faire une infusion avec. C'est le cas de certains extraits dont le gout déjà peu ragoutant de la plante est amplifié parfois jusqu'à 100 fois !  silent Il reste alors une solution vraiment pratique, c'est de consommer la plante en shooter d'eau ! Il suffit de mettre la quantité souhaité dans un verre vide, d'y ajouter un tout petit fond d'eau, de mélanger et de boire d'un coup ! Puis de vite boire encore de l'eau derrière pour oublier ce mauvais moment  Suspect Parfois ça passe très bien aussi  Surprised C'est vraiment une bonne solution, même pour des quantités assez importantes !

Vaporiser : La vaporisation est un excellent moyen d'extraire et de consommer une grande partie des procédés actifs des plantes utilisées, et ce sans s'intoxiquer avec la combustion des plantes quand elles sont fumées normalement ! La Vapeur issue d'une vaporisation contient prêt de 95% des substances actives d'une plante ! Une infusion n'en révèle que 10% (mais sur des quantités ingurgités bien plus élevé). La combustion standard (dans une cigarette) n'en révèle qu'entre 1 et 5% .... tout en dégageant les substances nocives tel que le goudron etc.... et gaspillant une grande quantité de plantes. 
La vaporisation est donc saine et particulièrement économe et efficace. Les plantes à rêves agissent très bien de cette manière Smile

Dosage, Moment et Fréquence d'utilisation, Précautions !

Les dosages sont propres à chaque plantes mais surtout à chacun ! 
Pour les extraits, n'oubliez pas qu'un 1 gramme d'un extrait x10 équivaut tout simplement à 10g de cette même plante.
Voici ce qu'il faut savoir de manière générale :
Si vous décidez d'intégrer une plante dans votre vie pour une consommation régulière, telle que des plantes adaptogènes par exemple qu'il peut être réellement bénéfique de consommer quotidiennement, n'hésitez pas à commencer doucement, par une relativement petite quantité de plante chaque jour, puis augmentez la dose la seconde semaine, puis la troisième, tant que vous sentez que cela vous fait du bien et ne déclenche pas d'effets secondaires.
Au moindres effets secondaires désagréable, c'est que vous y avez été trop fort dans les dosages ! Ou peut-être que vous n'étiez pas en bonne forme au moment de la consommation. Diminuez la dose, et si cela persiste, stoppez la consommation de cette plante pour un moment. Il est parfois bénéfique de faire des pauses. Par exemple en ne consommant pas de celles-ci pendant 1 ou 2 jours tout les 5 jours. Ceci est un exemple, à vous de trouver ce qui semble être le mieux pour votre organisme. Des cures de 3 semaines peuvent aussi être envisagées.
Consommer une plante sur de très longue période n'est pas souvent conseillé, mieux vaut varier un peu !
Si une plante pour laquelle vous appréciez les effets et ressentiez les bienfaits vous fait ressentir des effets secondaires, faites une pause ou changez de plante !
Un topic d'information concernant les effets secondaires envisageables avec certaines plantes se trouve dans chaque sections. N'hésitez pas à poster sur ces sujets si vous en décelez !

Concernant les moments et la fréquence d'utilisation, encore une fois c'est à vous de le décider. Certains topics à venir vous proposerons des "cures" particulières que vous pourrez suivre en fonction de vos besoins ou de vos envies. En attendant, partagez vos propres expériences sur le forum ! La consommation de plantes le matin ou le soir ne procure pas forcement les mêmes sensations, certaines peuvent donner quelques difficultés pour s'endormir, d'autre y contribuent...

Retour d’expériences


Bravo si vous avez eu le courage de tout lire ! 
Et un grand merci à tout ceux qui participerons à nos recherches collectives via la rédaction d'un Carnet d'expériences personnelles ou simplement par la publication de vos avis sur les plantes que vous utilisées, sur la page spécifique à chacune d'entre elle (c'est important ! Afin que les visiteurs et les membres du forum puisse rapidement avoir des retours d'expériences sur chaque plantes en particulier).

A tous, je vous souhaite de belles découvertes & expériences avec ces fabuleux cadeaux de la nature.

Paisiblement :d

Tim - Ubulawu
avatar
Ubulawu
Admin

Messages : 19
Date d'inscription : 28/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ubulawu.fr

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum